Comment forcer la floraison du cannabis?

Qu’est-ce qui provoque la floraison des plantes de cannabis ?

Tout cultivateur de cannabis qui réussit doit connaître la réponse à cette question afin de générer des revenus à partir d’une récolte. Alternativement, la connaissance inverse, à savoir comment empêcher les plantes de cannabis de fleurir, doit être utilisée pour maintenir une plante mère dans un état végétatif perpétuel.

La réponse est simple et se trouve dans la constitution biologique de la plante de cannabis. Les plantes de cannabis fleurissent lorsqu’elles reçoivent plus de 12 heures d’obscurité continue. C’est ce qu’on appelle une plante à jours courts.

Pour mieux comprendre, examinons la science du photopériodisme, c’est-à-dire la réaction des organismes à la durée du jour ou de la nuit. Il existe deux grands types de plantes : les plantes de jour long et les plantes de jour court.

Lorsque ces appellations ont été développées, on pensait à l’origine que la quantité de lumière reçue par une plante déterminait le moment de sa floraison, d’où les termes « jours courts » et « jours longs ». Cependant, les scientifiques ont depuis montré que la quantité d’obscurité que reçoit une plante détermine en fait le moment où elle fleurira.

Les plantes de jour long fleurissent lorsque la durée de la nuit tombe en dessous de leur photopériode critique (c’est-à-dire lorsqu’elles reçoivent plus de 12 heures de lumière). Les plantes de jours longs comprennent les œillets, l’orge, la laitue, les iris et bien d’autres.

Les plantes de jour court fleurissent lorsque la durée de la nuit dépasse leur photopériode critique (c’est-à-dire lorsqu’elles reçoivent plus de 12 heures d’obscurité). Les plantes de jour court comprennent le cannabis, les poinsettias, les chrysanthèmes, le soja et bien d’autres.

cannabis en fleur

Cette importance critique des longues nuits explique pourquoi les plantes de cannabis peuvent avoir une réaction si néfaste à la lumière pendant le cycle nocturne de la floraison. La lumière interrompt le cycle nocturne et dérègle l’horloge interne de la plante qui lui indique le degré d’obscurité qu’elle a reçu. Il suffit de 10 secondes de lumière pendant le cycle nocturne pour avoir un impact sur la capacité de floraison d’une plante de jour court.

Par ailleurs, pour maintenir une plante mère à l’état végétatif, il suffit de s’assurer qu’elle ne reçoit pas plus de 12 heures d’obscurité, car cela déclenchera la floraison. C’est la raison pour laquelle les plantes mères sont généralement maintenues selon un programme d’éclairage similaire à celui des plantes vertes.

Il est essentiel de comprendre la biologie d’une plante pour réussir la culture et maximiser les rendements. La désignation de jours courts du cannabis n’est que le début d’un système biologique fascinant qui contrôle tout ce qui concerne la plante. Prenez le temps de voir ce que vous pouvez apprendre et vos rendements et votre qualité pourraient bien augmenter en conséquence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.