Comment sécher, préparer et conserver le cannabis

Le séchage de votre cannabis est l’avant-dernière étape du processus de culture. Heureusement, le plus difficile pour sécher votre cannabis est d’avoir la patience de laisser sécher correctement votre trésor fraîchement récolté. Si vous êtes vraiment impatient, ou si pour une raison quelconque vous ne pouvez tout simplement pas attendre, il existe des moyens de sécher votre cannabis rapidement. Nous reviendrons sur ce point au bas de cet article. Mais si vous voulez apprendre à sécher le cannabis comme un pro, suivez ces instructions.

Comment sécher le cannabis

Le séchage est une partie essentielle du processus de croissance, et le stade auquel le THC développe la plupart de ses qualités psychoactives. Peu importe la qualité de la souche ou les techniques de culture, lorsque le cannabis est mal séché, un kush de qualité peut se transformer en un « bud » médiocre. Heureusement pour vous, le séchage est un processus relativement simple et direct, et voici deux des techniques les plus courantes.

Le séchage en suspension

Le séchage en suspension du cannabis est une méthode séculaire, (presque) infaillible, pour faire passer votre « bud » de pépites odorantes à de magnifiques pépites fumables. Soyez prêt à voir la taille de votre « bud » se réduire de manière significative, car jusqu’à 75 % de la plante sera convertie en diverses vapeurs et gaz.

sechage cannabis
Le fil de fer est attaché au bas d’une branche de la plante de cannabis pour faciliter l’accrochage à l’intérieur

Matériaux de séchage du cannabis

  1. Fleur de cannabis parée
  2. L’heure
  3. Thermomètre
  4. Hygromètre ou moniteur d’humidité intérieure
  5. Fil de fer pour pendre le cannabis

Instructions

1. Un cannabis bien taillé est essentiel pour avoir un « bud » bien séché. Les grandes feuilles et tiges peuvent emprisonner l’humidité dans la plante, ce qui prolonge le processus de séchage et donne un « bud » irrégulièrement séché. Vous trouverez ici le guide de Herb sur la façon de bien tailler le cannabis.

2. Attachez une ficelle ou un fil de fer au bas d’une branche et suspendez la plante à une hauteur qui laisse un espace confortable entre le « bud » et le sol.

3. La température de la pièce est très importante pour assurer un processus de séchage lent et régulier. La température doit rester entre 18°-24°C, (65°-75° unités de liberté), et maintenir une humidité entre 45 et 55 pour cent. Un taux d’humidité trop élevé augmente à la fois le temps de séchage et la probabilité de développement de moisissures sur la fleur. Un taux d’humidité trop faible entraîne un séchage trop rapide de la fleur, ce qui sacrifie la saveur et les terpènes, et donne un bourgeon croustillant et friable.

4. La pièce de séchage idéale pour le cannabis a peu ou pas de lumière. Les espaces recommandés sont les sous-sols, les placards ou tous les coins sombres et mal aimés de votre logement.

5. Inspectez quotidiennement les plantes qui sèchent pour déceler tout signe d’infestation ou de moisissure. Vous trouverez ici un guide utile sur la manière d’identifier les nuisances courantes et de les traiter.

6. La plante est prête lorsqu’elle est sèche au toucher, mais pas assez fragile pour être cassante et friable. Une autre méthode consiste à vérifier la tige. Si la tige se plie, le cannabis n’est pas encore assez sec, mais si elle se casse, elle est prête à passer au stade de la maturation.

Cannabis suspendu pour être séché

Comment sécher le cannabis à l’aide d’une boîte de séchage

Si de nombreux cultivateurs optent pour la méthode traditionnelle de séchage, qui consiste à suspendre le cannabis à l’envers comme des vêtements sur une corde à linge, il existe bien d’autres moyens. L’une de nos méthodes préférées est la boîte de séchage, une méthode de bricolage courante qui se fait à l’aide d’articles ménagers. La chose la plus importante à retenir au sujet du séchage du cannabis est d’être lent. Sans une humidité suffisante, le cannabis séchera trop vite. Lentement et facilement, c’est la clé. Pour cette méthode, vous aurez besoin des matériaux suivants pour sécher le cannabis.

Matériaux de séchage du cannabis

  1. Compartimenté, cintre(s) en maille.
  2. Fleur de cannabis parée.
  3. Thermomètre.
  4. Hygromètre ou moniteur d’humidité intérieure.
  5. Poubelle Tupperware

Instructions

1. Essayez de vous assurer que la pièce où vous faites sécher votre cannabis reste à une température d’environ 15,6°C – 21,1°C (60°F – 70°F).

2. Essayez de vous assurer que la pièce où vous séchez votre cannabis reste à un niveau d’humidité d’environ 45 à 55 %. Utilisez un déshumidificateur et un thermomètre pour ajuster la température de la pièce. Assurez-vous que la pièce où vous séchez votre cannabis est peu ou pas éclairée.

3. Répartissez votre cannabis coupé, les bourgeons encore attachés à leur branche principale, de manière égale dans les compartiments de votre cintre en filet. Une autre façon de procéder, fortement recommandée, est de mettre une partie de votre cannabis dans un bac Tupperware fermé avec un hygromètre. Lorsque l’hygromètre indique entre 60 et 65 et qu’il ne monte pas plus haut, c’est le moment du séchage. Sinon, laissez votre cannabis sécher pendant une période plus longue jusqu’à ce qu’il atteigne ce point.

4. Le séchage du cannabis dans une boîte réduit le flux d’air qui atteint les fleurs, alors soyez patient. Déplacez et repositionnez les boutons de séchage quotidiennement afin que différentes surfaces soient exposées à l’air. Vérifiez votre cannabis tous les jours. Une façon de le faire est de prendre une petite branche fine et d’essayer de la casser. Si elle casse, le cannabis est prêt. S’il se plie, le cannabis est encore trop humide. La fleur de cannabis peut toujours être séchée davantage, mais vous ne pouvez pas réhydrater cette fleur. Testez donc assez souvent votre fleur dans le bac Tupperware.

Cannabis en cours de séchage

La vitesse à laquelle votre cannabis sèche dépend de l’humidité de la pièce dans laquelle vous le faites sécher, qui dépend généralement du climat et de la saison dans laquelle vous vous trouvez. En hiver, dans les climats plus froids comme ceux du Québec, la fleur de cannabis se dessèchera probablement plus rapidement car votre maison sera probablement plus sèche. En été, la fleur de cannabis se dessèchera probablement plus lentement parce que votre maison sera probablement plus humide. C’est pourquoi il est conseillé de tester votre cannabis dans votre bac Tupperware plus tôt (après 3 à 5 jours). En été, vous pouvez probablement commencer à tester votre cannabis dans un bac Tupperware après environ 8 jours. Mais quoi qu’il en soit, il n’y a aucun mal à tester vos plantes en utilisant la méthode de la boîte Tupperware à n’importe quel moment du processus de séchage. Il ne vous reste plus qu’à le stocker correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *