Culture de graines de cannabis Tout ce que vous devez savoir

Cultiver des graines de cannabis peut être incroyablement gratifiant. Notre guide étape par étape contient toutes les informations dont vous avez besoin, de la sélection à l’entreposage des semences.

Commencer le cannabis à partir de graines peut être extrêmement gratifiant. Non seulement vous pouvez faire passer vos plantes à travers un cycle de croissance complet, mais vous pouvez aussi produire vos propres graines. Vous serez en mesure de personnaliser vos plantes pour répondre à vos besoins spécifiques ou éventuellement développer une ou deux nouvelles souches. Pour vous aider à découvrir les merveilles des semences, nous avons créé ce guide ultime sur la culture des graines de cannabis.

1. Comment trouver et choisir les bonnes semences

guide ultime pour commencer à cultiver les graines de cannabis héros Graines de cannabis Cultiver des graines de cannabis

Si vous poussez à partir d’un clone, il est peu probable que votre plante produise des graines. Les graines se développent après qu’un plant de cannabis mâle pollinise une femelle. Seules les plantes femelles produisent des graines. Pourtant, lorsque vous fumez du cannabis, vous fumez généralement le bourgeon non fertilisé de la fleur femelle. Cela peut rendre un peu difficile de trouver des graines si vous êtes intéressé à cultiver à partir de zéro.

Il y a plusieurs façons de vous procurer vos semences. Si vous vivez dans un état ou province ou le cannabis médical ou récréatif est légal, demandez à votre dispensaire favori de vous recommander des entreprises semencières locales réputées. Beaucoup de gens commandent aussi des semences auprès de banques de semences en ligne. Les semences « souvenirs » sont légales dans de nombreuses régions du monde, ce qui permet à de nombreuses banques de semences d’être expédiées dans le monde entier.

Si vous commandez des semences d’une banque de semences internationale et qu’on les trouve, vous recevrez une lettre par la poste vous informant que vos semences ont été jetées.

Trouver des graines peut être un peu délicat, mais choisir les bonnes graines à cultiver est facile. Il y a quelques qualités qui distinguent les bonnes graines. Lorsque vous choisissez vos graines, faites attention à ces caractéristiques :

  • Couleur : Recherchez une graine en forme de larme brun foncé. Certaines graines ont des rayures ou des taches foncées de différentes nuances brunes, noires ou feu. Évitez les graines pâles ou vertes.
  • Taille : Les Indicas produisent des graines plus grosses avec des rayures. Les graines de Sativa sont plus petites et de couleur plus uniforme.
  • Dureté : Une bonne graine a une enveloppe extérieure dure. Ne cueillez pas de graines molles ou endommagées.

2. Comment faire germer et germer vos graines

Dans de nombreux endroits, le cannabis devient illégal une fois que les graines commencent à germer. La germination est simplement le processus de faire germer votre semence pour faire pousser une plante. Si vous êtes en mesure de faire germer vos graines en toute sécurité, il y a plusieurs façons de procéder. Presque tous les producteurs ont leur méthode de germination préférée, mais voici un bref résumé des techniques les plus populaires :

Méthode de pré-trempage

guide ultime à partir de graines de cannabis tremper Graines de cannabis

En gros, le prétrempage signifie que vous trempez vos graines dans de l’eau tiède (pas trop chaude !) jusqu’à ce qu’elles tombent au fond de votre verre ou de votre contenant. L’idée est que le trempage de vos graines accélère le processus de germination en s’assurant que vos graines sont complètement humides avant la plantation.

Certaines personnes font tremper leurs graines jusqu’à sept jours, ou jusqu’à ce qu’une racine apparaisse. Cependant, la principale préoccupation ici est que le prétrempage augmente le risque de pourriture et de moisissure avant même que vous n’ayez complètement commencé votre plantation.

Procédé de fabrication d’essuie-tout

La méthode du papier essuie-tout est l’une des méthodes de germination les plus populaires sur le marché. Cela prend un peu plus de temps que la méthode avant le trempage, mais il y a moins de risque de pourriture si vous êtes observateur. Il suffit d’humidifier un essuie-tout, de le plier, de placer les graines à l’intérieur du pli, puis de placer l’essuie-tout humide dans un sac en plastique.

Conservez le sac en plastique dans un endroit sombre et chaud, mais gardez un œil sur lui pour qu’il ne moisisse pas. Après quelques jours, une racine apparaîtra. Vous pouvez ensuite transférer la semence en germination dans le sol.

Méthode du sol direct

methode sol direct

Vous pouvez semer vos graines directement dans le sol, que vous les ayez pré-humidifiées ou non de quelque façon que ce soit. Préparez un petit contenant de terre préparée. Faites un petit puits d’un demi-pouce dans le sol. Si vous avez déjà trempé vos graines, placez le bout de la racine de la graine vers le bas. Si vous commencez avec des graines sèches, placez le bout pointu vers le bas. Retournez une petite quantité de terre sur la graine. Humidifier ensuite le sol avec un pulvérisateur ou une petite quantité d’eau.

Si vous avez commencé à partir d’une graine sèche, recouvrez le contenant d’une pellicule plastique pour créer un effet de serre. Conservez vos semences nouvellement plantées dans un endroit chaud et sombre. Après environ 4 à 5 jours, vos graines germeront. À ce stade, déplacez vos graines dans un endroit plus lumineux et bien ventilé et attendez qu’elles soient assez grosses pour être transplantées.

3. Comment sexer vos pousses

comment sexer graines cannabis

Lorsque vos petites plantes atteindront environ 6 semaines, vous serez en mesure de dire leur sexe. Si vous avez commencé à partir de graines de cannabis féminisées, vous n’aurez pas à vous soucier de cette étape. Les graines féminisées ne produisent que des plantes de cannabis femelles, ce qui en fait d’excellentes options pour les gens qui plantent des plantes pour qu’elles poussent à partir du clone après leur démarrage initial avec les graines.

Si vous ne poussez pas à partir de graines féminisées, le sexe de vos plantes est l’une des parties les plus importantes du processus de croissance précoce. Afin d’obtenir une bonne récolte de fleurs de cannabis utilisables, vous devrez séparer vos plantes mâles et femelles. Si vous ne séparez pas vos plantes, vous risquez une pollinisation indésirable.

Lorsque les plantes femelles sont pollinisées, elles cessent de dépenser de l’énergie pour développer de puissants bourgeons. Ils dépensent plutôt de l’énergie à développer des semences. Voici un bref résumé de ce qu’il faut surveiller.

Femelles

plant cannabis femelle

Les germes de cannabis produiront des « préflores ». Ces préflores se trouvent dans la crux entre la tige principale et la branche. Une façon sûre de savoir si votre plante est femelle est de chercher des préflores à poils longs et blancs. Ces poils blancs sont des poils pistillés, qui font partie de l’organe sexuel féminin de la plante.

Mâles

plant cannabis male

Les plantes mâles développent aussi des fleurs. Cependant, les fleurs mâles sont nettement différentes des fleurs femelles. Tandis que les femelles produisent un bourgeon conique recouvert de longs poils blancs, les fleurs mâles ressemblent davantage à de petits bouquets de tulipes orientées vers le bas. Ces petites bottes sont des sacs de pollen. Pour repérer un mâle, cherchez un petit bourgeon dans la crux entre une branche et la tige principale. Ce bourgeon sera bulbeux sans poils.

4. Comment produire vos propres semences

produire semences de cannabis

Il y a beaucoup de raisons de s’accrocher aux plantes de cannabis mâles. La meilleure raison ? Vous pouvez les utiliser pour créer vos propres graines. Vous pouvez soit polliniser une plante de cannabis femelle entière pour une tonne de graines, soit polliniser des branches sélectionnées pour conserver une partie de votre récolte et avoir encore quelques graines pour l’année prochaine.

La pollinisation d’une plante entière est simple : prenez une plante femelle et placez-la à côté d’une plante mâle mature. Bien secouer la plante mâle pour libérer le pollen. Vous pouvez faire tourner votre plante femelle plusieurs fois et la secouer de nouveau pour vous assurer que toutes les parties de la plante ont été exposées au pollen.

Une meilleure option est la pollinisation sélective. Choisissez votre plante femelle préférée et votre plante mâle préférée. Séparez les plantes. Coupez quelques bonnes fleurs de votre plante mâle et mettez-les dans un long sac de vin en papier. Apporte le sac de vin à ta plante femelle.

Glissez délicatement le sac avec les rognures sur une fleur basse de votre plante femelle. Avec du ruban adhésif, une fermeture à glissière ou une ficelle, fixez le fond du sac autour de la branche. Vous voudrez rendre l’enclos assez serré pour éviter la pollinisation d’autres fleurs sur la plante femelle.

Une fois le sac en place, secouez-le bien. Ceci libérera le pollen et saupoudrera une belle couche de pollen sur la fleur femelle. Laissez le sac en place pendant quelques heures, puis retirez-le avec précaution.

La pollinisation sélective signifie que vous conservez le reste de vos fleurs femelles pour la consommation. La pollinisation d’une plante entière gaspille une fleur potentiellement bonne et fumable. Une fois que vous avez pollinisé vos plantes, prévoyez de 4 à 6 semaines.

5. Conservation et stockage de vos semences

conservation et stockage graines cannabis

Après avoir trouvé vos graines, fait germer vos plantes, passé par le cycle de croissance et cultivé vos propres graines, vous feriez mieux de savoir comment les conserver correctement. Les graines de cannabis peuvent durer des années si elles sont conservées dans de bonnes conditions. Cela signifie que si vous avez trouvé un couple de souches que vous aimez vraiment, vous pouvez y revenir à maintes reprises. Pour la plupart, souvenez-vous toujours de ces trois règles :

  • Ne gardez pas vos graines à la lumière directe du soleil. Trouver un endroit sombre
  • Gardez-les à l’abri de l’humidité. Entreposez-les dans un endroit sec.
  • Faites attention à la température. Choisissez un endroit frais

Il existe quelques méthodes courantes de stockage des semences, et chacune a ses avantages et ses inconvénients. Voici un bref résumé des techniques populaires :

Réfrigération

Certaines personnes ont réussi à faire germer des graines après les avoir conservées pendant 10 ans dans un réfrigérateur. Cependant, cette méthode fait l’objet d’un débat entre les producteurs et les sélectionneurs. Si vous ouvrez et fermez beaucoup votre réfrigérateur, la semence sera soumise à des changements soudains de température. Vous risquez également d’exposer vos graines à un excès d’humidité et de les laisser pourrir.

Pour vous protéger contre ces risques, conservez vos graines dans un contenant opaque et hermétique. Ajoutez un sachet déshydratant de qualité alimentaire pour aspirer l’humidité. Le scellement sous vide de vos graines avec un dessiccant fonctionne aussi bien.

Congélation

congeler graines cannabis

La congélation est une autre technique de conservation des semences qui suscite des débats. Lorsque vous congelez les graines, certaines cellules se rompent à cause du froid glacial. Vous risquez aussi de dessécher les graines plus longtemps qu’elles sont conservées dans des températures aussi intenses. Cependant, certaines personnes ne jurent que par la méthode du congélateur.

Si vous voulez essayer des graines pour congélateur, conservez-les dans un contenant scellé sous vide avec un dessiccateur de qualité alimentaire. Assurez-vous qu’ils ne sont pas exposés à trop de lumière ou à des variations de température importantes.

Avec les méthodes de congélation et de réfrigération, assurez-vous de réchauffer vos graines à la température ambiante avant d’essayer de les faire germer. Laissez-les s’asseoir un peu dans un récipient sombre. Vous ne voulez pas choquer les graines avec des changements soudains de température.

Cultiver à partir de graines de cannabis est une belle chose. Faire passer votre plante de la graine à la pleine floraison en passant par la germination est une expérience miraculeuse et thérapeutique. Cependant, cultiver un bon cannabis demande un peu de prévoyance et de préparation. Il est préférable de faire vos recherches à l’avance et de planifier l’approche que vous allez adopter avec vos plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *